26 – Emplacement de l'ancien Château Féodal– XIII°

Crécy et ses environs furent peuplés très tôt, comme en témoignent des pointes de flèches et des outils de la période néolithique, des traces d’enclos gallo-romains et des tombes mérovingiennes retrouvées à Saulnières.

 

L’existence d’un château-fort est mentionnée dès le XIème siècle sur les hauteurs de la Blaise, détruit par les Anglais, puis reconstruit. Il en est fait mention en 1216, et qui appartenait alors au comte de Dreux. Nous nous retrouvons le 6 octobre 1672, date à laquelle Louis de Verjus achète « les terres et seigneuries de Couvay et Crécy. »


La maison de maitre en face de vous est construite sur le mur de soutènement de ce château féodal. Louis de Verjus « comte de Crécy », né en 1629, était un habile négociateur, secrétaire de la chambre et du cabinet du Roi (Louis XIV). Mort le 13 décembre 1709, et enterré dans la chapelle du château (qui deviendra sous Madame de Pompadour l’église actuelle), transmet son château et ses terres à sa descendance.

 

En 1731, ses biens sont entre les mains de Louis-Alexandre de Verjus, marquis de Crécy, qui abat le vieux château féodal pour construire un château moderne et confortable de style italien, à une encablure de là.